industrie/agriculture/Économie/Actualité

L’AEUMC mal accueilli dans la région

Le président de l’Union des producteurs agricoles du Bas-St-Laurent accueille très négativement le nouvel Accord États-Unis-Mexique-Canada.

Gilbert Marquis considère que les agriculteurs québécois et canadiens viennent de recevoir «une tonne de briques sur la tête ». Quant aux compensations financières promises par le gouvernement pour compenser les pertes des producteurs, monsieur Marquis croit qu’il ne s’agit pas de la bonne solution. Il est d’avis qu’il aurait plutôt fallu maintenir l’intégralité du système de la gestion de l’offre.

Selon le président régional de l’UPA, Ottawa a préféré protéger l’Ontario au détriment du Québec.

Rappelons que le Canada a ouvert 3,5% du marché du lait et autres produits laitiers canadiens aux entreprises américaines.

SHARE

L’AEUMC mal accueilli dans la région