Démographie/Développement régional/Affaires/Actualité

Des propositions pour attirer de nouveaux arrivants au Bas-St-Laurent

L’événement sur l’attractivité au Bas-St-Laurent, tenu mercredi à Rimouski, a permis de dégager des premiers axes d’action et des pistes de solution.

200 personnes, provenant des différentes parties du territoire, ont participé à l’exercice. Au chapitre des premiers axes identifiés à un plan d’action régional, il est notamment question d’améliorer la qualité de l’intégration des jeunes et des immigrants dans les communautés en leur offrant des opportunités pour mieux s’enraciner dans la région. Le développement de services de proximité, favorisant la qualité de vie et l’établissement d’une vision régionale rassembleuse pour l’attractivité, figurent aussi dans ce plan. La présidente du Collectif régional de développement, Guylaine Sirois, affirme que l’activité a aussi permis de constater que les acteurs régionaux veulent travailler en collégialité pour atteindre leurs objectifs.

Par ailleurs, plusieurs pistes de solution ont été avancées, telles que la création d’un point de chute unique au Bas-Saint-Laurent pour l’accueil des nouveaux arrivants, le développement de stratégies régionales en matière d’immigration et de formation ainsi que la préparation des milieux et des employeurs à l’accueil des nouveaux arrivants.

Un comité verra à faire l’analyse des propositions de la journée et à achever la préparation d’un plan d’action.

SHARE

Des propositions pour attirer de nouveaux arrivants au Bas-St-Laurent