Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Transports/Actualité

Tourisme/Économie/Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Développement régional/Actualité

sante/Actualité

Éducation/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Communications et technologie/Affaires/Actualité

Actualité/Sport

Éducation/Actualité

agriculture/Économie/Actualité

Relations de travail/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Habitation/Actualité

sante/Actualité

Relations de travail/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Histoire/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Jeunesse/Éducation/Actualité

Fait divers/Actualité

Relations de travail/Actualité

Actualité

Affaires municipales/Actualité

Sécurité publique/Actualité

Restauration/Affaires/Actualité

Actualité/Non classé

Actualité

industrie/Actualité

Actualité

Gastronomie/Tourisme/Actualité

Éducation/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Actualité

sante/Actualité

agriculture/Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

Relations de travail/Actualité

Transports/Actualité

Relations de travail/Communications et technologie/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Actualité

Hommage à Gonzague Drapeau

Le décès de Gonzague Drapeau suscite des réactions dans le milieu.

Les membres du conseil d’administration de la Fondation Sandy-Burgess tiennent à souligner son apport au développement de Rimouski. Le président de l’organisme, Harold Michaud, affirme avoir appris avec grande tristesse le décès de monsieur Drapeau, le considérant comme un régionaliste convaincu et convainquant, dont l’implication dans le développement de Rimouski est indéniable.

Par sa carrière d’entrepreneur, mais également à travers toutes ces implications, dont à la Fondation Sandy-Burgess, Gonzague Drapeau aura laissé à Rimouski un riche héritage confie monsieur Michaud.

En plus d’être un entrepreneur reconnu, Harold Michaud mentionne que celui-ci a été un éducateur, un enseignant, un caméraman à CJBR ainsi que propriétaire du Journal L’Avantage. C’est d’ailleurs durant cette période qu’il a commencé à s’impliquer sur le conseil d’administration de la Fondation Sandy-Burgess, lors de la création de celle-ci. Il était vice-président de la fondation au moment de son décès.

SHARE

Hommage à Gonzague Drapeau