Développement régional

Développement régional/Affaires municipales/Politique/Actualité

L’Union des municipalités du Québec dépose ses demandes à Québec

Marc Parent, maire de Rimouski et Alexandre Cusson, président de l’Union des municipalités et maire de Drummondville. Photo-Francis Belzile

 

À quelques mois des élections provinciales, l’Union des municipalités du Québec dresse sa liste d’épicerie.

La plateforme municipale de l’UMQ comporte quatre grands thèmes, soit une pleine autonomie pour le monde municipal, la fiscalité, la mobilité durable ainsi que l’occupation du territoire. En tournée dans la région, le président de l’organisme, Alexandre Cusson, a notamment insisté sur le fait que les revenus, provenant des taxes foncières, ont atteint leurs limites, selon lui, et que les municipalités doivent donc pouvoir compter sur d’autres sources de financement. À ce sujet, monsieur Cusson se réjouit que les quatre grands partis aient pris l’engagement de transférer aux municipalités 1 point de la TVQ. Par ailleurs, Alexandre Cusson mentionne que l’UMQ souhaite que le gouvernement du Québec pait la totalité des taxes pour les immeubles qu’ils possèdent dans les municipalités au lieu des deux tiers comme c’est le cas actuellement, ce qui les privent de sommes importantes. À Rimouski, cela représente plus d’1,2 million de dollars.

Autre revendication de l’Union des municipalités : Elle réclame que les municipalités puissent parler directement au gouvernement fédéral pour faire progresser des projets au lieu d’être obligées de passer par le palier provincial.

Pour sa part, le maire de Rimouski, Marc Parent, indique que sa grande priorité demeure l’occupation du territoire, passant notamment par la décentralisation des emplois gouvernementaux.

SHARE

L’Union des municipalités du Québec dépose ses demandes à Québec