En bref

Océanic/Actualité/Sport

Développement régional/agriculture/Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Sécurité publique/Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Culturel/Actualité

Justice/Actualité

Justice/Actualité

Affaires municipales/Actualité

sante/Actualité

Religion/Culturel/Actualité

sante/Politique/Actualité

Justice/Actualité

Affaires municipales/Éducation/Actualité

Affaires municipales/Actualité/Sport

agriculture/Politique/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Pauvreté/Actualité

sante/Actualité

Affaires municipales/Transports/Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Fait divers/Actualité

Ainés/Politique/Actualité

Politique/Actualité

Religion/Actualité

Politique/Actualité

sante/Actualité

Démographie/Développement régional/Affaires/Actualité

Développement régional/Transports/Actualité

Culturel/Actualité

Fait divers/Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Environnement/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Culturel/Actualité

Développement régional/Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Justice/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

sante/Politique/Actualité

Forêt/Actualité

Politique/Actualité

Habitation/Actualité

Éducation/Actualité

Affaires/Actualité

Éducation/Actualité

Actualité

Affaires/Actualité

Politique/Actualité

Harold LeBel confiant en vue des prochaines élections

Le député de Rimouski se réjouit de l’aboutissement de trois dossiers majeurs dans sa circonscription au cours de la dernière session parlementaire.

Harold LeBel énumère les investissements de dix millions de dollars dans la Réserve Duchénier, la nouvelle école primaire de près de 18 millions de dollars à Rimouski ainsi que le campus satellite de médecine de l’Université Laval, sans oublier les cinq millions pour lutter contre la mérule pleureuse.

Au sujet du campus de médecine, monsieur LeBel compte s’assurer que le gouvernement va débloquer les sommes requises pour les installations.

Concernant l’autoroute 20, le représentant péquiste déplore que le gouvernement Couillard ait promis de le réinscrire dans le Plan québécois des infrastructures seulement s’il est réélu le 1er octobre. Par ailleurs, même si la Coalition Avenir Québec trône en tête des sondages, Harold Lebel n’est pas inquiet pour sa réélection et pour l’avenir de son parti.

D’autre part, Harold LeBel demeure optimiste pour les dossiers de la Coopérative de Solidarité Paradis, le Théâtre du Bic et le Vieux Théâtre de St-Fabien.

SHARE

Harold LeBel confiant en vue des prochaines élections