Justice

Justice/Actualité

Le point de service de justice de Mont-Joli est là pour rester

Le point de service de justice à Mont-Joli va demeurer ouvert.

C’est l’assurance fournie mardi par la ministre de la Justice lors d’une visite dans la région. Stéphanie Vallée, accompagné du ministre régional Jean D’Amour, a ainsi tenu à rassurer le maire mont-jolien, Martin Soucy.

La ministre libérale a souligné que des négociations sont en cours entre la Ville et la Société québécoise des infrastructures pour déterminer les améliorations locatives qui devront être effectuées pour augmenter la qualité des services judiciaires. Celles-ci pourraient notamment inclure le réaménagement et l’ajout de locaux sur le site actuel ainsi que la mise à niveau des systèmes de ventilation.

Le point de service de justice de Mont-Joli organise une centaine de séances et il traite environ 600 dossiers annuellement, notamment à la Division des petites créances et à la Chambre pénale et criminelle.

SHARE

Le point de service de justice de Mont-Joli est là pour rester