Environnement

Environnement/Économie/Actualité

Un projet pour améliorer la qualité de vie des océans

Lyne Morisette et Maïté Blanchette-Vézina. Photo-Courtoisie

Sainte-Luce devient la première municipalité à adhérer au projet la « Mission 10 tonnes ».

Mis de l’avant par M – Expertise Marine, ce projet vise le retrait de 10 tonnes de déchets des cours d’eau de la planète, en commençant par le fleuve Saint-Laurent, afin de réduire le niveau de débris, de micro-plastique et de substances toxiques présents dans les océans. Concrètement, le projet se déploiera à Sainte-Luce par l’installation de sceaux de récupération communautaires. Les sceaux seront installés sur la plage à des endroits stratégiques et un petit panneau d’information expliquera la nature du projet et invitera les citoyens à se lancer dans l’aventure. Deux grands bacs identifiés « Mission 10 tonnes » seront placés près de la promenade afin de recueillir l’ensemble des collectes de sceaux récupérées sur la plage. Selon la mairesse de Sainte-Luce, Maïté Blanchette Vézina, il était tout à fait naturel que sa municipalité soit aux premières loges de ce projet puisque sa promenade, sa plage, son expertise et la vigilance de ses citoyens en font un partenaire tout désigné.

Les instigateurs de la « Mission 10 tonnes » sont Jimmy Vigneux, diplômé en communication politique et en changements climatiques et la scientifique, Lyne Morissette.

SHARE

Un projet pour améliorer la qualité de vie des océans