Transports

Transports/Politique/Actualité

Front commun pour l’autoroute 20

Les Chambres de commerce de l’Est du Québec unissent leur voix pour réclamer la réintégration du prolongement de l’autoroute 20 dans le Plan québécois des infrastructures.

Les représentants de sept organismes, dont celui de Rimouski-Neigette, ont signé une résolution à ce sujet qui sera transmise au ministre des Transports, André Fortin. Même si le 1er ministre, Philippe Couillard, a pris l’engagement de réinscrire ce projet dans le PQI dès la 1ère année d’un nouveau mandat libéral, ces organisations veulent aussi des engagements des autres partis. Le président de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette, François Dumont, estime que des enjeux sécuritaire et économique sont en lien avec le prolongement de l’autoroute.

Le gouvernement Couillard a retiré le dossier du Plan québécois des infrastructures en 2015. Selon les dernières évaluations, les travaux se chiffrent entre 900 millions et un milliard de dollars, dont plusieurs millions pour le pont d’étagement à Trois-Pistoles.

SHARE

Front commun pour l’autoroute 20