En bref

Affaires municipales/Actualité

Transports/Environnement/Actualité

Relations de travail/Communications et technologie/Actualité

Affaires/Économie/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Religion/Actualité

Économie/Actualité

Environnement/Actualité

Religion/Actualité

Politique/Actualité

Pauvreté/Actualité

Justice/Actualité

sante/Transports/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Démographie/Actualité

Éducation/Actualité/Sport

Éducation/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Éducation/Actualité

Affaires municipales/Actualité/Sport

Éducation/Actualité

Gastronomie/Actualité

sante/Actualité

Fait divers/Actualité

Politique/Actualité

Affaires/Actualité

Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Actualité/Sport

Actualité/Sport

Politique/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Transports/Actualité

Économie/Politique/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Fait divers/Actualité

Communications et technologie/Actualité

Communications et technologie/sante/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Relations de travail/Forêt/Actualité

Pauvreté/Actualité

Démographie/Famille</Transports/Actualité

Politique/Actualité

Habitation/Actualité

Habitation/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Économie/Actualité

Baisse du taux de chômage au Bas-St-Laurent mais hausse en Gaspésie

Diminution de près de deux points du taux de chômage au Bas-St-Laurent en mars par rapport au mois semblable l’an dernier.

Le taux de sans emplois s’établissait à 6,8% lors du 3e mois de l’année comparativement à 8,7% un an plus tôt.

86 mille 100 personnes possédaient un travail, 500 de plus qu’en mars 2017.

On retrouvait six mille 300 prestataires de l’assurance-emploi, une diminution de mille 900 en regard de l’année dernière.

En Gaspésie, le taux de chômage a légèrement fluctué à la hausse d’un mois de mars à l’autre, passant de 14 à 14,9%.

SHARE

Baisse du taux de chômage au Bas-St-Laurent mais hausse en Gaspésie