En bref

Affaires municipales/Actualité

Transports/Environnement/Actualité

Relations de travail/Communications et technologie/Actualité

Affaires/Économie/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Religion/Actualité

Économie/Actualité

Environnement/Actualité

Religion/Actualité

Politique/Actualité

Pauvreté/Actualité

Justice/Actualité

sante/Transports/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Démographie/Actualité

Éducation/Actualité/Sport

Éducation/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Éducation/Actualité

Affaires municipales/Actualité/Sport

Éducation/Actualité

Gastronomie/Actualité

sante/Actualité

Fait divers/Actualité

Politique/Actualité

Affaires/Actualité

Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Actualité/Sport

Actualité/Sport

Politique/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Transports/Politique/Actualité

Transports/Actualité

Économie/Politique/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Fait divers/Actualité

Communications et technologie/Actualité

Communications et technologie/sante/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Relations de travail/Forêt/Actualité

Pauvreté/Actualité

Démographie/Famille</Transports/Actualité

Politique/Actualité

Habitation/Actualité

Habitation/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Économie/Actualité

Manifestation contre le trou noir en assurance-emploi

Une trentaine de personnes ont manifesté vendredi matin devant les bureaux de Service Canada à Rimouski pour dénoncer les mesures contenues dans le dernier budget fédéral relativement à l’assurance-emploi.

La présidente du Conseil central Bas-St-Laurent CSN, Nancy Legendre, le député fédéral Guy Caron et son homologue provincial, Harold LeBel, ont tour à tour pris la parole pour décrier ces annonces. Ces personnes estiment que les dix millions de dollars pour soutenir les travailleurs saisonniers à travers le pays sont insuffisants.

De son côté, Guy Caron considère que les 200 millions de dollars débloqués pour la formation de la main-d’œuvre ne constituent pas une solution au problème du travail saisonnier.

À la fin de 2017, la Coalition sur l’assurance-emploi du Bas-St-Laurent a demandé l’ajout de dix semaines de prestations aux 15 de base pour faire face au trou noir.

SHARE

Manifestation contre le trou noir en assurance-emploi