sante

sante/Actualité

Toujours pas d’aide médicale à mourir à la Maison Marie-Élisabeth

Contrairement à la Maison de soins palliatifs du KRTB, la Maison Marie-Élisabeth de Rimouski n’a pas l’intention d’offrir l’aide médicale à mourir à court terme.

Le directeur général de la maison, François Gamache, signale que les gestionnaires de l’établissement situé à Rivière-du-Loup avaient déjà pris l’engagement, lors de l’adoption de la Loi il y a deux ans, de sonder le personnel et les bénévoles à ce sujet. Monsieur Gamache indique que dans le cas de l’institution rimouskoise, c’est le statu quo. Il confie que la situation va demeurer inchangée tant et si aussi longtemps que la question des soins palliatifs à domicile ne sera pas réglée.

La Maison Marie-Élisabeth a accueilli plus de 935 personnes depuis son ouverture en 2009.

 

SHARE

Toujours pas d’aide médicale à mourir à la Maison Marie-Élisabeth