Sécurité publique/Environnement/Actualité

Nouvelle réglementation pour faire face à l’érosion des berges

Photo-Crédit MRC de La Mitis

La MRC de La Mitis se conforme à la demande du gouvernement du Québec pour la modification de la réglementation des zones d’érosion côtière.

Celle-ci assouplit ou restreint les normes qui étaient en vigueur. Par exemple, la cartographie de la zone du littoral voit ses marges adaptées en fonction du taux réel de recul de la côte mesuré et non plus seulement sur une marge de 30 mètres appliquée sur l’ensemble du territoire.

Les impacts les plus importants pour le milieu touchent les constructions, les reconstructions et les agrandissements régis par le cadre normatif, comme les résidences et les ouvrages de stabilisation. En ce qui concerne les ouvrages de stabilisation individuels, comme les murs de protection, rares sont ceux qui seront admissibles. L’aménagiste, Paul Gingras.

La MRC a soumis une demande de soutien financier au gouvernement pour des travaux visant à régler certains problèmes d’érosion et de submersion du littoral.

Afin d’élaborer et mettre en œuvre le plan de gestion côtier ainsi que de traiter de sujets communs concernant les rives et le littoral du fleuve Saint-Laurent, un comité consultatif côtier a été formé.

 

SHARE

Nouvelle réglementation pour faire face à l’érosion des berges