sante

sante/Actualité

Rimouski refuse d’accélérer le pas dans le dossier du cannabis

 

Contrairement à d’autres grandes villes, Rimouski va éviter de précipiter les choses dans le dossier de la légalisation de la consommation de cannabis.

Les représentants du caucus des cités régionales de l’Union des municipalités du Québec ont abordé la question lors de leur rencontre d’hier à Drummondville. Alors que certaines municipalités ont déjà arrêté des orientations assez claires dans ce dossier, les autorités rimouskoises vont d’abord attendre les modalités de la loi provinciale. Le maire, Marc Parent, souhaite que la réglementation à venir des municipalités demeure relativement semblable afin d’éviter de trop grandes disparités.

Les élus des cités régionales espèrent qu’Ottawa permettra un partage équitable des revenus de taxation du cannabis. En principe, les gens pourront consommer légalement du cannabis à partir du mois de juillet.

SHARE

Rimouski refuse d’accélérer le pas dans le dossier du cannabis