sante

sante/Actualité

Inquiétudes pour la qualité des soins de santé dans la région

La Fédération interprofessionnelle de la santé et le député de Matane-Matapédia s’inquiètent pour la qualité des soins de santé dans la Mitis.

Les employés du Centre de santé mitissien ont appris que le poste d’infirmière de coordination de soirée et de nuit est aboli, abolition effective dès jeudi. La présidente régionale de la FIQ, Aline Boucher, fait valoir que cette coupe aura des conséquences importantes sur la qualité des soins puisque l’infirmière coordinatrice prêtait main forte à ses collègues.

Madame Boucher ajoute qu’un poste d’infirmière auxiliaire n’a toujours pas été remplacé depuis un départ à la retraite l’an dernier.

D’autre part, elle souligne que depuis plusieurs mois, il y a des départements avec un ou deux préposés aux bénéficiaires en moins. Aline Boucher allègue que cela occasionne une diminution de la qualité des soins offerts à la clientèle et que la sécurité des patients et des travailleurs est affectée.

De son côté, le député, Pascal Bérubé, considère que la qualité des soins de santé se détériore dans la région depuis trois ans.

 

 

SHARE

Inquiétudes pour la qualité des soins de santé dans la région