Environnement

Environnement/Actualité

Contrat dans le domaine de l’environnement pour l’UQAR

Photo-Gracieuseté UQAR

L’Université du Québec à Rimouski obtient un contrat de recherche du gouvernement québécois de près d’un demi-million de dollars sur trois ans relatif aux rechargements de plages dans l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent.

Menée par la Chaire de recherche en géoscience côtière, cette étude vise à développer un protocole de suivi lors de la réalisation d’un tel travail et à évaluer la capacité d’une plage à retrouver son profil d’équilibre à la suite du démantèlement d’un enrochement. Les spécialistes auront donc le mandat de faire une analyse de l’évolution de sept secteurs de l’Est du Québec ayant fait l’objet d’un rechargement de plages, d’évaluer son comportement et de documenter les effets de réduction du recul du littoral.

Au cours des dernières années, le rechargement de plages a été utilisé comme ouvrage de protection alternatif à la construction de structures rigides, notamment les enrochements, puisqu’elles sont peu adaptées pour les côtes basses sablonneuses.

Ce projet de recherche donnera également lieu à la publication d’un guide méthodologique destiné aux entreprises privées, aux organisations régionales et aux professionnels gouvernementaux.

 

SHARE

Contrat dans le domaine de l’environnement pour l’UQAR