Pauvreté/Actualité

Plan de lutte à la pauvreté: Accueil froid dans la région

Le coordonnateur d’Action populaire Rimouski-Neigette réserve un accueil plutôt froid au plan de lutte à la pauvreté déposé dimanche par le gouvernement Couillard.

Michel Dubé estime que Québec crée deux catégories de personnes avec ce plan, à savoir les « bons pauvres » et les « mauvais pauvres » pour décrire les gens ayant de sévères contraintes au travail et les autres n’en ayant pas ou moins graves. Monsieur Dubé est d’avis que cette dernière catégorie de prestataires de la sécurité du revenu éprouve aussi des difficultés à se trouver du travail.

Michel Dubé déplore par ailleurs que le plan ne prévoit rien en ce qui a trait au transport collectif pour les personnes à faible revenu.

Monsieur Dubé aurait aussi aimé que le gouvernement accepte de hausser le salaire minimum à 15 dollars l’heure.

 

SHARE

Plan de lutte à la pauvreté: Accueil froid dans la région