En bref

Océanic/Actualité/Sport

Relations de travail/Actualité

Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

sante/Économie/Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

Fait divers/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Politique/Actualité

agriculture/Environnement/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Culturel/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

sante/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Communications et technologie/Actualité

Développement régional/industrie/Actualité

Religion/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Habitation/Actualité

Justice/Actualité

Jeunesse/sante/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Culturel/Actualité

Politique/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Recherche/Économie/Actualité

Transports/Actualité

Transports/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Jeunesse/Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Justice/Fait divers/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Actualité

sante/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Économie/Actualité/Actualité

Des dépenses en immobilisations de plus de 105 millions de dollars

Rimouski prévoit investir 105,7 millions de dollars en immobilisations au cours des trois prochaines années.

Environ la moitié de cette somme, 52,7 millions de dollars, sera consacrée à des projets dès la première année. Le complexe sportif Desjardins va accaparer l’équivalent de 59% de ces investissements. Rimouski a aussi réservé plus de six millions de dollars, sur deux ans, pour la réfection et l’agrandissement de la caserne-incendie de l’avenue de la Cathédrale. De leur côté, la réfection du réseau d’aqueduc et d’égout et l’extension du parc industriel exigeront des investissements respectifs de 4 millions et de 3,2 millions de dollars.

Le maire, Marc Parent, précise par ailleurs que des sommes importantes seront consacrées à la réfection du réseau routier.

SHARE

Des dépenses en immobilisations de plus de 105 millions de dollars