En bref

Éducation/Actualité/Sport

Économie/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Économie/Politique/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Économie/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Éducation/Actualité

Actualité/Sport

Environnement/Économie/Actualité

Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Éducation/Justice/Actualité

Fait divers/Actualité

Tourisme/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Actualité

Politique/Actualité

Économie/Politique/Actualité

Politique/Actualité

Actualité/Sport

Politique/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Actualité/Sport

Religion/Actualité

Fait divers/Actualité

Justice/Actualité

agriculture/Économie/Actualité

Économie/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Religion/Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

Actualité

Transports/Actualité

Famille</sante/Actualité

industrie/Économie/Actualité

sante/Actualité

sante/Transports/Actualité

Politique/Actualité

Famille</Actualité

Politique/Actualité

Forêt/Actualité

agriculture/Actualité

Politique/Actualité

Jean-François Fortin veut le poste de préfet de la MRC de La Mitis

Le maire de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin, sera candidat à la préfecture de la MRC de La Mitis le 22 novembre.

Monsieur Fortin est d’avis que la fonction de préfet doit être considérée, d’abord et avant tout, comme un privilège, celui de servir, d’oeuvrer au bien commun des municipalités membres du territoire, tant les petites que les plus grandes dont la ville centre. À ce chapitre, il souhaite travailler au développement de l’ensemble du territoire.

En ce qui concerne la ville centre, il croit fondamentalement au rôle positif que Mont-Joli doit avoir pour le développement de la MRC. Jean-François Fortin considère que tout le monde doit travailler en partenariat étroit avec celle-ci, de manière transparente et ouverte, dans une optique de gain réciproque tant pour la MRC que pour toutes les municipalités qui composent le territoire.

Parallèlement, il est d’avis que Mont-Joli doit être un, sinon le plus ardent défenseur de la ruralité, des projets issus des autres municipalités de la MRC et qu’elle doit être la première sur la barricade pour venir prêter main-forte lorsque le besoin se fait sentir. Selon Jean-François Fortin, il est grandement temps d’arrêter de tirer la couverture de tout côté.

S’il est élu, monsieur Fortin promet d’améliorer le fonctionnement de cette structure. Le poste de préfet est vacant depuis le départ de la vie politique de Réginald Morissette.

SHARE

Jean-François Fortin veut le poste de préfet de la MRC de La Mitis