Habitation/sante/Actualité

Mérule pleureuse: Des réponses bientôt de Québec

Mickaël Paris, Maxime Boivin et Harold LeBel

Photo-Courtoisie

Bonne nouvelle pour les citoyens de la région dont la résidence a été contaminée par la mérule pleureuse.

Après avoir rencontré la ministre de l’Habitation, Lise Thériault, Maxime Boivin et Mickaël Paris, ont obtenu l’assurance que Québec rendrait une décision en décembre dans ce dossier. Madame Thériault a aussi mentionné qu’elle rendra public le rapport, déposé sur son bureau en juin, du comité interministériel chargé de documenter la problématique sur ce champignon dévastateur.

Depuis près de 3 ans, Maxime Boivin et Marie-Hélène Cauchon, dont la résidence de St-Marcellin était contaminée par la mérule pleureuse, se battent pour que le gouvernement reconnaisse ce problème et mette en place un programme pour dédommager les sinistrés.

Le député de Rimouski, Harold LeBel, qui accompagne ces victimes, affirme que leur requête est sur la bonne voie et qu’il sera avec eux jusqu’au dénouement heureux de ce dossier.

SHARE

Mérule pleureuse: Des réponses bientôt de Québec