En bref

Affaires municipales/Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/sante/Actualité

Affaires/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Relations de travail/Actualité

Actualité

sante/Actualité

Actualité/Sport

sante/Économie/Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

Fait divers/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Politique/Actualité

agriculture/Environnement/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Culturel/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

sante/Actualité

sante/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Communications et technologie/Actualité

Développement régional/industrie/Actualité

Religion/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Habitation/Actualité

Justice/Actualité

Jeunesse/sante/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Culturel/Actualité

Politique/Actualité

Justice/Actualité

sante/Actualité

Recherche/Économie/Actualité

Transports/Actualité

Transports/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Jeunesse/Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Justice/Fait divers/Actualité

sante/Actualité

Politique/Actualité

Préserver le patrimoine bâti

La conseillère sortante dans St-Germain veut préserver le patrimoine bâti.

Comme la majeure partie de son district est citée « site du patrimoine » et que cette citation encadre de façon particulière les rénovations de bâtiments, Jennifer Murray estime qu’il importe de créer des incitatifs d’aide à la rénovation. Pour ce faire, elle croit que la Ville doit continuer son soutien par une aide financière, tel que le programme Reno-Québec ainsi que des services d’aide professionnels. Jennifer Murray veut aller plus loin en créant un fond d’aide à la rénovation des bâtiments à caractère patrimonial.

À cet effet, elle soutient l’organisme «La Logerie» dans son projet de rénovation du bâtiment des Ateliers Saint-Louis, en y intégrant des appartements pour aînés autonomes à faibles revenus, tout en conservant son cachet unique et historique. La sauvegarde de la Cathédrale lui tient également à cœur. Elle promet d’apporter son soutien à tout projet réaliste et viable à long terme.

SHARE

Préserver le patrimoine bâti