Religion

Religion/Culturel/Actualité

Bibliothèque et Archives nationales dans la Cathédrale: Le projet sourit à Mgr Denis Grondin

L’Archevêque du diocèse de Rimouski voit d’un bon œil la proposition émise par Djanick Michaud pour sauver la Cathédrale.
Monseigneur Denis Grondin est d’avis que la survie du bâtiment nécessitera l’implication des instances municipale, provinciale, fédérale et religieuse. Il considère que la pérennité du projet doit être perçue comme un dossier d’ensemble qui contribuera à la vocation touristique, culturelle et sociale du centre-ville, dans la continuité des vocations actuelles du Musée régional, de la salle de spectacles Desjardins-Télus et du Conservatoire.
D’autre part, Monseigneur Grondin estime qu’aucun des projets présentés avant la date butoir du 30 septembre ne correspond aux critères énoncés pour assurer la pérennité tel un cadre financier solide. Dans ce contexte, il croit que la période de dépôt de projets doit être prolongée. L’Archevêque et les responsables de la Fabrique se rencontreront sous peu pour déterminer une nouvelle date butoir.

Denis Grondin souligne que le diocèse ne désire pas se laver les mains de l’avenir de la cathédrale Il promet une implication financière dans un projet multi-vocationnel avec l’assemblée de fabrique, tout en tenant compte de la mission paroissiale qui est d’assurer un juste équilibre entre les ressources humaines et financières consacrées à la pastorale et à l’entretien du parc immobilier.
Rappelons que Djanick Michaud propose de déménager Bibliothèque et Archives nationales du Québec dans la Cathédrale.

SHARE

Bibliothèque et Archives nationales dans la Cathédrale: Le projet sourit à Mgr Denis Grondin