Transports

Transports/Actualité

Les dépenses d’exploitation de la Société des traversiers en hausse

Les dépenses d’exploitation associées aux navires de la Société des traversiers du Québec ont explosé de 60% en 2016-2017 par rapport à l’année précédente.

Ces frais ont atteint 20 millions de dollars attribuables à trois grands postes de dépenses. Deux de ces postes sont liés à l’ancien traversier Camille-Marcoux qui effectuait la navette entre Matane et la Côte-Nord. Les frais d’entretien ont fait un bond de plus de 2,6 millions de dollars, notamment en raison du maintien du traversier au sein de la flotte de la STQ. D’autre part, la Société des traversiers a engagé une somme de 2,3 millions de dollars pour le démantèlement du navire, opération qui comprend sa préparation, son remorquage et son recyclage.

En 2016-2017, la traverse de Matane a transporté 198 mille passagers, soit 3% de moins que l’année précédente. Par contre, les 92 mille véhicules à bord du bateau constituent une hausse de 6% d’une année à l’autre.

SHARE

Les dépenses d’exploitation de la Société des traversiers en hausse