En bref

Océanic/Actualité/Sport

Transports/Actualité

Tourisme/Économie/Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Développement régional/Actualité

sante/Actualité

Éducation/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Communications et technologie/Affaires/Actualité

Actualité/Sport

Éducation/Actualité

agriculture/Économie/Actualité

Relations de travail/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Habitation/Actualité

sante/Actualité

Relations de travail/Actualité

sante/Actualité

sante/Actualité

Histoire/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Océanic/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Jeunesse/Éducation/Actualité

Fait divers/Actualité

Relations de travail/Actualité

Actualité

Affaires municipales/Actualité

Sécurité publique/Actualité

Restauration/Affaires/Actualité

Actualité/Non classé

Actualité

industrie/Actualité

Actualité

Gastronomie/Tourisme/Actualité

Éducation/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Affaires municipales/Actualité

sante/Actualité

agriculture/Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

Relations de travail/Actualité

Transports/Actualité

Relations de travail/Communications et technologie/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Économie/Actualité

Développement de la zone industrialo-portuaire

La Société de promotion économique enclenche le processus pour le développement de la zone industrialo-portuaire.

L’organisme donne ainsi suite à la décision du gouvernement québécois de créer de telles zones. Dans le cas de Rimouski, l’innovation a été la niche retenue. Les dirigeants de la SOPER ont mandaté une firme spécialisée, Stratégies immobilières LGP, pour la consultation des utilisateurs actuels de ces espaces dans le but d’élaborer un plan de mise en marché. Le directeur général de la Société de promotion économique, Martin Beaulieu, explique que le principal objectif est d’attirer de nouvelles entreprises dans cette zone et d’améliorer les performances de celles qui s’y trouvent déjà.

Monsieur Beaulieu s’attend à ce que le plan de mise en marché soit prêt au début de 2018.

 

SHARE

Développement de la zone industrialo-portuaire