Éducation

Éducation/Actualité

Priorités du Syndicat des enseignants du Cégep de Rimouski

Patricia Posadas, responsable des communications et Alain Dion, coordonnateur du Syndicat des enseignants du Cégep de Rimouski. Photo-Francis Belzile

 

Le financement apparaît au cœur des priorités du Syndicat des enseignants du Cégep de Rimouski pour la prochaine année.

Le coordonnateur de l’organisme, Alain Dion, estime que son organisation remet en question la méthode de financement actuelle depuis près de 20 ans. Monsieur Dion croit qu’il faut revoir celle-ci basée sur le nombre d’étudiants inscrits dans chaque programme. Il favorise plutôt une formule modulée pour tenir compte des plus petits établissements.

D’autre part, le syndicat va interpeller les différents candidats à la mairie sur le concept de « Ville Rimouski étudiante ». Alain Dion est d’avis qu’il faut faire les efforts nécessaires pour attirer de nouveaux étudiants parce que le cégep atteindra, selon lui, bientôt un point de non retour.

La direction a déjà mentionné qu’elle lui faudra recruter au moins 400 étudiants d’ici cinq à six ans.

 

 

SHARE

Priorités du Syndicat des enseignants du Cégep de Rimouski