Actualité

Environnement/Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Transports/Actualité

sante/Économie/Actualité

Éducation/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Culturel/Actualité

sante/Culturel/Actualité

Environnement/Actualité

Fait divers/Actualité

Pauvreté/Actualité

Politique/Actualité

Fait divers/Actualité

sante/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Pauvreté/Actualité

agriculture/Actualité

Environnement/Actualité

Faune/Actualité

Violence contre les femmes/Actualité

Pauvreté/Économie/Actualité

Éducation/Économie/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Pauvreté/Actualité

Fait divers/Actualité

Pauvreté/Actualité

Éducation/Actualité

Culturel/Actualité

Ainés/Actualité

Éducation/Actualité

Environnement/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Actualité/Sport

Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Économie/Actualité/Actualité

Éducation/Actualité

Habitation/Actualité

Actualité

Environnement/Actualité/Actualité

Actualité

Sensibilisation au vandalisme

Photo-Gracieuseté

La ville de Rimouski déplore le vandalisme sur des œuvres d’art sur son territoire.

Les autorités rimouskoises font notamment référence à à l’œuvre la Macrée, située à l’entrée des Sentiers du littoral. Celle-ci sera bientôt réparée après avoir été abîmée par une intervention humaine. La ville souhaite rappeler à la population que c’est une responsabilité partagée par toute la collectivité de protéger ces œuvres afin d’assurer leur pérennité. Même si elle souligne que ces événements sont rares, elle fait valoir que tout bris ou acte de vandalisme entraîne des coûts importants de réparation et est passible d’une accusation criminelle.

SHARE

Sensibilisation au vandalisme