Actualité

Environnement/Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Transports/Actualité

sante/Économie/Actualité

Éducation/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Culturel/Actualité

sante/Culturel/Actualité

Environnement/Actualité

Fait divers/Actualité

Pauvreté/Actualité

Politique/Actualité

Fait divers/Actualité

sante/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Pauvreté/Actualité

agriculture/Actualité

Environnement/Actualité

Faune/Actualité

Violence contre les femmes/Actualité

Pauvreté/Économie/Actualité

Éducation/Économie/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Pauvreté/Actualité

Fait divers/Actualité

Pauvreté/Actualité

Éducation/Actualité

Culturel/Actualité

Ainés/Actualité

Éducation/Actualité

Environnement/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Actualité/Sport

Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Économie/Actualité/Actualité

Éducation/Actualité

Habitation/Actualité

Actualité

Environnement/Actualité/Actualité

Actualité

Statu quo pour les feux de grève à Rimouski

La ville de Rimouski va maintenir, pour le moment, l’interdiction de faire des feux sur les berges du fleuve St-Laurent.

Le conseil municipal confirmera cette décision lors de sa séance régulière de lundi. Le maire, Marc Parent, indique que les élus vont amorcer une réflexion afin de désigner des zones spécifiques pour une telle pratique.

Monsieur Parent ne cache pas sa déception devant la réaction de certains résidents du secteur du Rocher-Blanc. Il estime que le débat a été amplifié relativement au comportement des jeunes lors de telles activités.

SHARE

Statu quo pour les feux de grève à Rimouski