Actualité

Religion/Culturel/Actualité

Communications et technologie/Affaires municipales/Actualité

Éducation/Actualité/Sport

sante/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Justice/Actualité

Justice/Actualité

Recherche/Développement régional/Actualité

Politique/Actualité

Actualité

agriculture/Tourisme/Économie/Actualité

sante/Actualité

Actualité

Transports/Actualité

sante/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Développement régional/Économie/Actualité

Fait divers/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Tourisme/Actualité

sante/Éducation/Actualité

sante/Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

Religion/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Politique/Actualité

Justice/Actualité

Culturel/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Fait divers/Actualité

Développement régional/Éducation/Actualité

Tourisme/Économie/Actualité

Actualité

Affaires municipales/sante/Actualité

Forêt/Actualité

Environnement/Actualité

Économie/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Éducation/Politique/Actualité

Jeunesse/Actualité

sante/Éducation/Actualité

agriculture/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité/Sport

sante/Actualité

Environnement/Économie/Actualité

Actualité

Budget accru de 27 millions de dollars

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-St-Laurent voit son budget bonifié de 27 millions de dollars pour la prochaine année par rapport à l’an dernier.

Le conseil d’administration a adopté mercredi un budget de 650 millions de dollars pour 2017-2018. Différents facteurs expliquent cette hausse. Le ministère de la Santé a notamment accepté d’indexer les coûts des conventions collectives, ce qui représente une somme de huit millions de dollars. Le CISSS reçoit également 12,3 millions de dollars à la suite de la centralisation des analyses de laboratoire via le projet Optilab. Le Centre intégré de santé bénéficie aussi de trois millions de dollars à titre de budget de développement. Le directeur des ressources financières par intérim, Gaston Madore, estime qu’il s’agit d’excellentes nouvelles dans les circonstances.

 

 

SHARE

Budget accru de 27 millions de dollars