Actualité

Religion/Culturel/Actualité

Communications et technologie/Affaires municipales/Actualité

Éducation/Actualité/Sport

sante/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Justice/Actualité

Justice/Actualité

Recherche/Développement régional/Actualité

Politique/Actualité

Actualité

agriculture/Tourisme/Économie/Actualité

sante/Actualité

Actualité

Transports/Actualité

sante/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Développement régional/Économie/Actualité

Fait divers/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Tourisme/Actualité

sante/Éducation/Actualité

sante/Actualité

Éducation/Actualité

sante/Actualité

Religion/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Politique/Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Politique/Actualité

Justice/Actualité

Culturel/Actualité

sante/Éducation/Actualité

Fait divers/Actualité

Développement régional/Éducation/Actualité

Tourisme/Économie/Actualité

Actualité

Affaires municipales/sante/Actualité

Forêt/Actualité

Environnement/Actualité

Économie/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Éducation/Politique/Actualité

Jeunesse/Actualité

sante/Éducation/Actualité

agriculture/Actualité

Économie/Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité/Sport

sante/Actualité

Environnement/Économie/Actualité

Actualité

Karine Major conduite dans un centre hospitalier

On en sait maintenant un peu plus sur les retrouvailles de Karine Major de Rimouski qui était portée manquante depuis plus d’une semaine.

La jeune femme, âgée de 26 ans, a été retrouvée saine et sauve dans l’Ouest canadien la nuit dernière. Le sergent Claude Doiron de la Sûreté du Québec, explique que c’est un citoyen qui a vu la disparue. Il a aussitôt contacté les policiers de la Gendarmerie Royale du Canada qui sont allés à la rencontre de Karine Major avant de la conduire dans un centre hospitalier. Cette dernière sera rencontrée au cours des prochaines heures par des enquêteurs du Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la SQ afin d’éclaircir les circonstances nébuleuses entourant sa disparition.

Karine Major n’avait pas été revue depuis qu’elle avait quitté son domicile de la rue Saint-Joseph Ouest mardi dernier. La SQ avait érigé un poste de commandement à Cacouna lundi parce que Karine Major aurait pu s’y trouver.

Sur sa page Facebook, sa sœur, Annie Major, a mentionné qu’il s’agissait du plus beau jour de sa vie.

SHARE

Karine Major conduite dans un centre hospitalier