En bref

Environnement/Actualité

Culturel/Actualité

Actualité

Actualité

Éducation/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Transports/Actualité

sante/Économie/Actualité

Éducation/Actualité

Actualité

Politique/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Culturel/Actualité

sante/Culturel/Actualité

Environnement/Actualité

Fait divers/Actualité

Pauvreté/Actualité

Politique/Actualité

Fait divers/Actualité

sante/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Fait divers/Actualité

Océanic/Actualité/Sport

Pauvreté/Actualité

agriculture/Actualité

Environnement/Actualité

Faune/Actualité

Violence contre les femmes/Actualité

Pauvreté/Économie/Actualité

Éducation/Économie/Actualité

Habitation/Économie/Actualité

Pauvreté/Actualité

Fait divers/Actualité

Pauvreté/Actualité

Éducation/Actualité

Culturel/Actualité

Ainés/Actualité

Éducation/Actualité

Environnement/Actualité

Affaires municipales/Actualité

Actualité/Sport

Actualité/Sport

Affaires municipales/Actualité

Économie/Actualité/Actualité

Éducation/Actualité

Habitation/Actualité

Actualité

Environnement/Actualité/Actualité

Océanic

La belle aventure de Charles-Olivier Lévesque se poursuit chez l’Océanic

37_levesque_sfp_7012

(Photo Océanic Stéphane Fournier)

RIMOUSKI | Le conte de fées de Charles-Olivier Lévesque se poursuit pour une autre semaine chez l’Océanic. La sensation de l’heure à Rimouski accompagnera ses nouveaux coéquipiers alors qu’ils entameront une séquence de quatre matchs en cinq jours sur la route, mercredi soir, contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

L’ex-portier des Albatros du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup (midget AAA), qui déployait ses énergies la semaine dernière à arrêter des rondelles dans des ligues de garage, a écrit un véritable scénario de film sportif dimanche en remportant sa première victoire dans la LHJMQ.

Dénichée par le directeur administratif de l’Océanic, Jean-Philippe Bérubé, la nouvelle recrue de 19 ans a fait la barbe aux Remparts en réalisant 44 arrêts, démontrant l’étoffe d’un gardien du circuit Courteau.

Sans l’avouer publiquement, l’entraîneur-chef Serge Beausoleil cherchait à fouetter Alexandre Lagacé en insérant Lévesque contre Québec. Chancelant dans la majorité de ses départs, le numéro un de l’Océanic affrontera l’Armada, puisque son auxiliaire n’a pu s’entraîner mardi au Colisée Financière Sun Life.

«Charles-Olivier arrive de nulle part et il nous fait rêver», indique Beausoleil. «Notre président (Éric Boucher) m’en parle beaucoup. Lévesque a créé un buzz chez les partisans. Ce qui me plaît, c’est qu’il reste les deux pieds sur terre. Un gardien a la même réalité qu’un entraîneur: quand tu ne gagnes pas, tu te retrouves aux oubliettes. S’il continue à performer comme cela, il faudra être créatif.»

L’Océanic tentera cette semaine d’améliorer son bilan à l’étranger. Les Rimouskois n’ont remporté que deux matchs en huit sorties cette saison.

Serge Beausoleil sait très bien que son homologue, Joël Bouchard, digère encore mal le revers de l’Armada encaissé le 19 octobre dernier au Colisée Financière Sun Life. Il s’agit en plus de sa seule ombre au tableau depuis 10 rencontres.

«Nous sommes revenus de l’arrière de trois buts pour gagner. Joël va le rappeler à ses joueurs. Nos insuccès sur la route se résument souvent à quelques moments de relâchement ou à des pénalités qui nous font perdre notre momentum. Le challenge contre Boisbriand est très intéressant dans ce contexte», croit le pilote des bleus.

Blessé à une main depuis deux semaines, Samuel Laberge jouera contre l’Armada. L’Océanic a aussi libéré l’attaquant de 20 ans Alexandre Renaud avec le retour au jeu d’Antoine Dufort-Plante.

SHARE

La belle aventure de Charles-Olivier Lévesque se poursuit chez l’Océanic